Colloque international LINSEC – 13/14 juin 2019

https://linsec.sciencesconf.org/

 

Diaporama de la présentation 

Les évolutions liées au développement du numérique (Doueihi, 2008 ; Rieffel, 2014) ont profondément bouleversé l’enseignement supérieur et ses modes de communication. L’université relève aujourd’hui de nouveaux défis, qu’il s’agisse de ses modalités d’apprentissage (Devauchelle, 2012 ; Serres, 2012), d’enseignement (Davidenkoff, 2014) ou encore de l’accès aux ressources informationnelles (Pédauque, 2003 ; Liquète, 2014).

En effet, au travers de ses missions d’enseignement et de recherche, elle figure parmi les institutions contraintes à l’innovation (Fichez, 2008) tant sur le plan organisationnel (Alter, 2013) que technologique (Akrich, Callon, Latour, 2006) et pédagogique (Tricot, 2017). Plusieurs décisions politiques, notamment la loi du 22 juillet 2013, encouragent les universités à mieux accompagner leurs étudiants dans la préparation de leur insertion professionnelle. Ces décisions tendent également à donner une place prédominante à l’apprentissage des connaissances et des méthodologies de recherche supplémentaires en matière de savoir-être et de savoir-faire (Dulaurans et al., 2016). Néanmoins, l’un des obstacles à cette réussite se traduit par le décrochage universitaire et la difficulté des primo-arrivants à acquérir les compétences propres au « métier d’étudiant » (Coulon, 1997), à l’instar de la capacité à faire face à la profusion d’information, à la multiplicité des sources ou encore à la diversité des canaux actuels. 

Ainsi, si notre population de référence, les étudiants, est aujourd’hui couramment désignée par les expressions « digital natives » (Stenger, 2015 ; Palfrey et Gasser, 2008), « génération Y » (Rollot, 2012 ; Levain, 2012) ou encore « Petite poucette » (Serres, 2012), il apparaît que rassembler ainsi cette classe d’âge sous un vocable unique (qui fait florès dans la littérature médiatique) demande à être discuté (Thomas, 2011). Ainsi que le constatent Sylvie Octobre (2014) ou Anne Cordier (2015) avec leurs enquêtes respectives, les adolescents et jeunes adultes d’aujourd’hui constituent une population disparate au sein de laquelle existent de profonds clivages, en termes d’usages et de connaissances relatives à leur environnement, tant informationnel que numérique. Ces travaux soulignent également que les 15-25 ans, s’ils ne sont pas dénués de compétences certaines sur le plan numérique, expriment également de profonds besoins en matière de recherche, d’analyse et de traitement de l’information (Aillerie, 2008 ; Durpaire et Renoult, 2009 ; Le Crosnier, 2013). Ceci est notamment mis en lien avec le sentiment d’infobésité (Sauvajol-Rialland et Shenk, 2013 ; Ben Amor et Granger, 2013) que génèrent la recherche et la gestion d’informations, souvent considérées comme particulièrement difficiles, voire anxiogènes, par une partie des étudiants dans le cadre de leur travail universitaire (Lietart, 2015).

Nous souhaitons pour cette communication prendre pour terrain de référence le projet CIEL (Compétences Informationnelles des Étudiants en Licence), actuellement mené dans le cadre d’un appel à projet du Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine. Ce projet cherche à favoriser la rencontre de plusieurs champs de recherche au cœur des digital scholarship (sciences de l’éducation, sciences de l’information, sciences de la communication). Les objectifs généraux du projet peuvent se décliner comme suit :

  • identifier l’état actuel de ces connaissances et compétences chez les étudiants en licence de Sciences Humaines et Sociales, qu’elles soient déclarées ou effectives. Ceci afin de mieux appréhender les obstacles à leur acquisition, puisqu’il est aujourd’hui entendu que « on ne naît pas étudiant, on le devient » (Cordier, 2018).
  • concevoir, avec des praticiens du numérique, un modèle expérimental de formation numérique de type Serious game (élaboration des contenus, scénarisation des interactions, développement des séquences, implantation en contexte, gestion de la plateforme, conception des supports, etc.)

Ce projet, inscrit dans le cadre épistémologique et méthodologique de la Recherche Design en Education, s’appuie sur un vaste dispositif de recueil de données portant sur les représentations et pratiques déclarées des étudiants :

  • un questionnaire administré au sein de 3 universités françaises (Université Bordeaux Montaigne, Université La Rochelle, Université de Limoges) et 4 à l’international (UQAM, Galatasaray, Bogota, Madrid)
  • 2 salves de 4 focus-groupes administrés au sein de l’Université Bordeaux Montaigne

 

Le projet vise également à enquêter sur les pratiques effectives des étudiants :

  • analyse des résultats obtenus à la formation documentaire en ligne (UBM)
  • observation d’exercices effectués en temps réels (UBM)
  • analyse des données d’usage du serious game Subpoena en ligne depuis novembre 2018 (Université de Bordeaux)

 

Au-delà de la présentation du projet CIEL, nous souhaitons, par cette communication, interroger les multiples expressions gravitant autour de celle qui est mise à l’honneur pour ce colloque international : la « littératie numérique » en nous appuyant sur une revue de la littérature scientifique (Vigouroux-Zugasti, 2018). Nous souhaitons également effectuer un tour d’horizon des différentes initiatives actuellement en cours en France ou en Europe pour accompagner les étudiants dans l’acquisition de celles-ci et enfin justifier le choix opéré pour notre projet d’évoquer les « compétences informationnelles ».

 

 

Bibliographie

AILLERIE Karine, « Les pratiques de recherche d’information informelles des jeunes sur internet », Colloque de l’Erte, Lille, 2008

AKRICH, Madeleine, CALLON, Michel et LATOUR, Bruno, Sociologie de la traduction : textes fondateurs, Mines Paris, les Presses, Collection sciences sociales, 2006.

ALTER, Norbert, L’innovation ordinaire, Paris, PUF, 2013.

CORDIER Anne, Grandir connectés : les adolescents et la recherche d’information, Caen, C&F éditions, 2015.

CORDIER, Anne, 2018. « On ne naît pas étudiant·e, on le devient. Acculturations informationnelles étudiantes. », Revue française des sciences de l’information et de la communication, décembre 2018. n° 15.

COULON, Alain, Le métier d’étudiant : l’entrée dans la vie universitaire, Paris, PUF, 1997.

Davidenkoff, Emmanuel, Le tsunami numérique, Paris, Stock, 2014.

DE NANTEUIL, Matthieu, EL AKREMI, Assaad, La société flexible : travail, emploi, organisation en débat, Éditions Erès, 2005.

DEVAUCHELLE, Bruno, Comment le numérique transforme les lieux de savoirs : le numérique au service du bien commun et de l’accès au savoir pour tous, Paris, FYP Éditions, 2012.

DOUEIHI, Milad, La Grande conversion numérique, Paris, Éditions du Seuil, 2008.

DULAURANS, Marlène, CONSTANZA MARTÍNEZ POLO, Fabiola et SAUNIER, Émilie, Les enjeux de la réussite étudiante :  une approche pluri-disciplinaire, Rennes, PUR, 2016.

DURPAIRE Jean-Louis, RENOULT Daniel, L’accès et la formation à la documentation du lycée à l’université: un enjeu pour la réussite des études supérieures, Paris, Rapport IGEN, 2009, URL : http://media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/2009/47/1/Former_a_la_documentation_9_mars_version_definitive_133471.pdf, consulté le 07 janvier 2019

ENDRIZZI, Laure, Les technologies numériques dans l’enseignement supérieur entre défis et opportunités, Le Dossier d’actualité veille et analyses IFE, École normale supérieure/Lyon, octobre 2012, n° 78.

FICHEZ, Élisabeth, L’enseignement supérieur est-il contraint d’innover ? Éléments d’analyse, In L’université et les TIC. Chronique d’une innovation annoncée. Louvain-la-Neuve, De Boeck Supérieur, Perspectives en éducation et formation, pp. 51-81, 2008.

FLICHY, Patrice, L’innovation technique : récents développements en sciences sociales, vers une nouvelle théorie de l’innovation, Paris, Éditions la Découverte, Sciences et société, 2003.

JOUËT, Josiane, Retour critique sur la sociologie des usages,  Réseaux. Communication – Technologie – Société, Vol. 18, n° 100, pp. 487‑521, 2000.

KURBANOĞLU, Serap, ŠPIRANEC, Sonja, GRASSIAN, Esther, MIZRACHI, Diane, CATTS, Ralph, Information Literacy. Lifelong Learning and Digital Citizenship in the 21st Century Second European Conference, ECIL, Dubrovnik, Croatia, 20-23 Octobre 2014.

LAVERGNE, Catherine de, Principes d’action pour favoriser les émergences apprenantes dans les dispositifs socio-techniques d’apprentissage, In Revue internationale de psychosociologie, Vol. XIII, n° 29, pp. 123‑161, 2007.

Lavielle-Gutnik, Nathalie, Massou, Luc, Enseigner à l’université avec le numérique : Savoirs, ressources, médiations, De Boeck Supérieur, 2017.

LE CROSNIER Hervé, CULTURENUM : Jeunesse, culture et éducation dans la vague numérique, Caen, C&F Editions, 2013.

LEVAIN Myriam, La génération Y par elle-même : quand les 18-30 ans réinventent la vie, Paris, François Bourin Editeur, 2012.

LIETART Armand, Les TICE et l’innovation pédagogique dans l’enseignement supérieur
comment et pourquoi les modes de l’interaction humaine évoluent-ils dans les systèmes d’information pédagogique ?, Thèse de doctorat en sciences de l’information et de la communication, université Bordeaux Montaigne, 2015.

LIQUÈTE Vincent, Cultures de l’information, Paris, CNRS éditions, 2014.

OCTOBRE Sylvie, Deux pouces et des neurones : les cultures juvéniles de l’ère médiatique à l’ère numérique, Ministère de la culture et de la communication, Secrétariat général, Département des études de la prospective et des statistiques, 2014.

PALFREY John, GASSER Urs, Born Digital : Understanding the First Generation of Digital Natives, New York, Basic Books, 2008.

PEDAUQUE Roger T., Document : forme, signe et médium, les re-formulations du numérique, URL : https://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00000511/document, consulté le 07 décembre 2017, 2003.

Ray, Daniel, Sanséau, Pierre Yves, Benameur, Karim, Gumb, Bernard, Badot, Olivier, Bellenger, Lionel, Barrand, Jérôme, Blum, Véronique, Buer, Sophie, Deglaine, Jocelyne, L’entreprise agile : Agir pour une performance durable, Dunod, 2010.

RIEFFEL, Rémy, Révolution numérique, révolution culturelle ? Paris, Gallimard, 2014.

ROLLOT Olivier, La génération Y, Paris, Presses Universitaires de France, 2012.

SAUVAJOL-RIALLAND Caroline, SHENK David, Infobésité: comprendre et maîtriser la déferlante d’informations, Paris, Vuibert, 2013.

SERRES Michel, Petite poucette, Paris, Éditions le Pommier, 2012.

STENGER Thomas, Digital natives : Culture, génération et consommation, Paris, EMS Editions, 2015.

TRICOT, André, L’innovation pédagogique, Éditions Retz, 2017.

VIGOUROUX-ZUGASTI, Eloria, La littératie numérique des lycéens et des étudiants, présentation Power Point, Journée d’études CIEL, 18 décembre 2018.