Compte-Rendu du séminaire d’équipe 30/08/ 2019

C’est la rentrée pour l’équipe CIEL !

L’équipe du projet de recherche s’est retrouvée le 30 août pour faire le point sur les avancées du projet durant ces dernières semaines.

Point sur le recueil et l’analyse des données

Le recueil des données quantitatives est finalisé et nous disposons désormais de deux types de données quantitatives :

  • les réponses des étudiants au questionnaire CIEL leur permettant de se positionner sur leurs compétences informationnelles déclarées, administré au sein des universités suivantes

Le questionnaire a été administré en ligne, avec le concours de Séverine Groult, responsable à l’Observatoire des étudiants à l’Université Bordeaux Montaigne, qui nous a également mis à disposition les résultats via les réservoirs des serveurs de l’UBM.

  • Les données obtenus par les étudiants de l’Université Bordeaux Montaigne à la formation en ligne à la documentation, conçue par l’équipe du Service Commun de la Documentation et intégrée aux formations de l’ensemble des licences de l’UBM depuis la rentrée 2016. Sur ce plan, nous disposons grâce à notre accord avec le SCD de l’UBM et après anonymisation, des résultats obtenus par l’ensemble des étudiants ayant suivi ce module de formation pour les années 2017-18 et 2018-19. Leur analyse vise à nous permettre de mieux appréhender les compétences effectives des étudiants afin de les comparer aux compétences déclarées précédemment analysées.

L’analyse de l’ensemble de ces données est actuellement en cours.

Point sur le développement de logiciels pour l’analyse de données quantitatives

L’un des objectifs du projet CIEL est, au-delà de mieux appréhender les Compétences Informationnelles des Étudiant.e.s en Licence, de participer à l’amélioration et la facilitation du traitement des données quantitatives en proposant des outils permettant de préparer les tableaux de données (issus du questionnaire CIEL ou des résultats au module de documentation) en vue d’un traitement statistique.

Raphaël Marczak, post-doctorant du projet CIEL, nous présente ainsi les différents logiciels qu’il a développé :

  • Matri-CIEL : afin de mettre en forme les données recueillies par questionnaire en vue des traitements sur le logiciel IRAMUTEQ, il est nécessaire d’effectuer de nombreux recodage. Pour faciliter ce travail, Raphaël a mis au point un logiciel autorisant un recodage automatique et simultané de plusieurs fichiers à partir d’un dictionnaire de recodage.
  • ≠-CIEL : la conception de ce logiciel répond à un besoin auquel nous avons été confronté lors de l’analyse des résultats obtenus par les étudiants au module de documentation. En effet ceux-ci disposent de 2 tentatives pour effectuer les différents exercices proposés. Dans l’objectif d’évaluer au plus près les compétences effectives, nous souhaitions nettoyer les fichiers en ne conservant que la première tentative (en se basant sur les dates/horaires de passage de l’examen). Ce logiciel réalise ce traitement automatiquement.
  • Evènements-CIEL : dans la perspective de l’analyse des données issues du jeu sérieux actuellement en cours de conception, Evènements-CIEL est un logiciel de recueil de métriques de gameplay permettant de suivre le cheminement des joueurs dans le jeu sérieux (déplacement sur l’écran et dans les différentes étapes, temps passé sur chaque étape, interactions, etc.). Ces données nous permettront de mettre en valeur plusieurs profils de joueurs/apprenants, en vue de questionner à la fois l’ingénierie pédagogique et le game design de l’escape game virtuel.

 

Point sur la conception du jeu sérieux Confiden-CIEL

Raphaël présente à l’ensemble de l’équipe l’avancement du jeux sérieux conçu dans le cadre du projet, en collaboration avec Marlène Dulaurans et Oscar Motta. Celui-ci se présente sous la forme d’une enquête permettant de démasquer une infox et reposant sur différentes compétences informationnelles : reconnaissance d’une infox, questionnement sur la validité des sources, recherche documentaire pour retrouver les sources et/ou les mettre en parallèle avec de nouvelles, citation et éthique.

 

Point sur l’organisation de la journée d’études du 8 novembre :

Repenser l’acquisition des compétences informationnelles en direction des « digital na(t)ives » : définitions, innovation pédagogique, écologie de l’attention et accès à l’environnement numérique

Les propositions reçues ont fait l’objet d’une évaluation en double aveugle sur la base de laquelle a été établi le programme de la journée d’études qui sera prochainement diffusé. A suivre…